L’investissement participatif dans les énergies renouvelables

L’énergie renouvelable est désormais un facteur clé pour le développement et la survie de la planète. Et quoiqu’on en pense, un grand marché économique est en construction dans le domaine. C’est d’ailleurs pourquoi les porteurs de projets n’ont pas de mal à se tourner vers l’investissement participatif pour financer leurs projets d’entreprises écologiques. L’investissement participatif de PME intervenant dans les énergies renouvelables est une innovation qui rompt avec le capitalisme chronique en conciliant les intérêts socio-économiques et les impératifs écologiques du moment.

Pourquoi un investissement participatif écologique ?

Si l’investissement participatif des entreprises intervenant dans les énergies renouvelables devra s’imposer dans les prochaines années comme la voie la plus empruntée dans le financement participatif, c’est tout d’abord parce que les énergies naturelles renouvelables sont disponibles et inépuisables. Toute personne souhaitant devenir investisseur dans un projet d’exploitation de l’énergie solaire garantit la durabilité de son entreprise tout en s’assurant que son investissement participatif génèrera une rentabilité à court ou moyen terme.

L’énergie renouvelable est une ressource abondante dont la nature dispose mais qui est insuffisamment exploitée. C’est pourquoi, s’il est encore difficile de convaincre certains investisseurs du potentiel qu’offre le secteur, il n’y a aucun doute que cette énergie s’imposera définitivement durant les prochaines années.

Les projets participatifs de fermes éoliennes, de réalisation et d’exploitation à moyenne ou grande échelle de panneaux photovoltaïques, voilà des initiatives dont les retombées financières ne seront négligeables ni pour les investisseurs, ni pour les porteurs de projets, sans compter le plus important : l’impact écologique inestimable de l’investissement participatif pour la société et la planète. Un investissement participatif de PME intervenant dans ce domaine, c’est donc du concret.

Un changement des priorités sectorielles dans l’investissement participatif des entreprises, s’avère indispensable pour les investisseurs dont la plupart ignorent toujours leur responsabilité face à l’impératif de protection de l’environnement (plus d’informations sur Gataka).

Investissement participatif

Comment fonctionne l’investissement participatif dans les énergies renouvelables ?

L’investissement de type participatif est un mécanisme qui consiste pour un particulier qui veut devenir investisseur et qui disposant d’une certaine épargne ou même d’une petite somme d’argent, à effectuer des apports financiers au moyen d’une plateforme Internet dans un projet. Depuis quelques années, l’investissement participatif a beaucoup évolué et est passé de simples projets d’entreprises, artistiques ou culturels à des domaines d’intérêt général comme celui des énergies renouvelables.

Lors d’une telle opération, deux parties sont mises en présence :

  • l’investisseur : c’est celui qui place une somme d’argent dans un projet d’énergie renouvelable auquel il croit. La somme investie peut être tout ou partie du besoin de financement du projet ;
  • le porteur du projet qui ne possède pas la somme d’argent nécessaire pour le mettre en œuvre, mais plutôt le savoir-faire.

L’investissement participatif permet aux PME de financer leur croissance et leurs projets en levant des fonds en capital ou en dons. Un investissement participatif de PME en dons confère au contributeur, non pas une contrepartie financière, mais une place honorifique dans le projet.

L’investissement participatif des entreprises en capital, par contre, permet d’investir dans des entreprises, généralement des PME, en échange d’une partie de leur capital sous forme d’actions. Ainsi, celui qui souhaite devenir investisseur en capital sera un actionnaire du projet qu’il aura soutenu et percevra une contrepartie financière sous la forme de dividendes dès lors que le projet génèrera un résultat.

Il faut enfin noter que l’investissement participatif ne se fait pas sur une plateforme quelconque, surtout en termes d’énergies renouvelables. Il est recommandé que la plateforme soit non seulement agréée par l’Autorité des Marchés Financiers, et soit également labellisée en tant que plateforme de financement participatif pour la croissance verte par le Ministère de la Transition Écologique et Solidaire.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Hatari.fr - RSS