C’est quoi la norme ISO 50001 ?

Les entreprises et les collectivités peuvent désormais améliorer leur performance énergétique grâce à la norme ISO 50001. Cette démarche est vivement soutenue par le gouvernement car elle permettra d’augmenter votre productivité tout en préservant l’environnement.

Définition de la norme ISO 50001

La norme IS0 50001 est internationale et date de 2011. Elle vise à orienter les performances énergétiques d’une entreprise en restructurant les systèmes de management de l’énergie, présent à tous les niveaux de la société. Elle fait partie des mesures d’entreprise dans le cadre d’un développement durable (voir le site Hatari pour plus d’informations).

ISO 50001 s’intéresse aux notions de consommations de référence, à la conception des systèmes énergétiques et à l’approvisionnement, ainsi qu’aux futurs besoins en énergie de la société.

C’est une véritable méthodologie personnalisée et complète, sur comment impulser les performances énergétiques, qui est ensuite livrée à la société diagnostiquée. Le but est ensuite de travailler sur les axes d’amélioration possibles, sans amoindrir la rentabilité de l’entreprise.

C’est une démarche volontaire ouverte aux organismes du secteur privé et du secteur public. Les installations industrielles, les établissements commerciaux et toutes autres formes d’organisations peuvent bénéficier de ce diagnostic et ce cadre pour gérer leur énergie.

Ces stratégies de management permettent sur le long terme, d’accroître l’efficacité énergétique, d’améliorer la performance énergétique et de réduire les coûts de production.

Quels sont les objectifs de cette norme ?

L’ISO 50001 a été fondé sur le célèbre système de management appelé ISO. Plus d’un million d’organisation dans le monde entier, connaissent ce système. Ainsi il existe déjà plusieurs autres certifications :

  • ISO 9001 accès sur le management de qualité
  • ISO 14001 accès sur le management environnemental
  • ISO 22000 sur la sécurité des denrées alimentaires
  • ISO/CEI 27001 sur la sécurité de l’information

Avec cette nouvelle norme ISO 50001, les entreprises peuvent désormais prendre en compte le management de l’énergie dans la configuration générale de leur entreprise. Pour définir ce cadre, la certification s’attardent sur un certain nombre d’exigences :

  • Mettre en place une politique adaptée à la société pour une utilisation plus efficace de son énergie.
  • Elaborer une liste d’objectifs et de cibles lors de l’application de cette nouvelle politique
  • Documenter les données de l’entreprise pour mieux comprendre l’usage et la consommation énergétiques. Ces données permettront ensuite de prendre des décisions.
  • Déchiffrer les résultats
  • Evaluer l’efficacité des nouvelles mesures
  • S’assurer que ces mesures sont désormais acquises par tous les niveaux de l’entreprise.

Les avantages pour une entreprise

Grâce à cette certification, l’entreprise va limiter sa consommation d’énergie et par ricochet réduire ses coûts de production. Les économies sur la facture énergétique s’élèvent parfois jusqu’à 25%. La moyenne générale étant de 10%. Résultat ? Les entreprises qui ont bénéficié de la norme ISO 50001 améliorent leur compétitivité.

Les entreprises de plus de 250 salariés avec un chiffre d’affaires supérieur à 50 millions d’euros ou un bilan financier supérieur à 43 millions d’euros pourront également être exemptées d’audit énergétique. Cette exemption est stipulée dans la nouvelle loi DDADUE. Renseignez-vous sur le site pour plus d’informations.

D’un point de vue du consommateur, une entreprise qui s’engage en matière d’efficacité énergique se démarque de la concurrence. Les consommateurs sont de plus en plus attentifs à leur environnement. Ils ont tendance à être plus exigeants vis-à-vis des valeurs d’une entreprise lorsqu’ils payent des biens ou des services.

Les aides financières pour la mise en place

Mettre en place le système de management ISO 50001 représente un coût financier non négligeable pour les entreprises. Ainsi, dans le cadre des programmes de Certification d’Economies d’Energie du Ministère de l’Environnement, l’Association Technique Energie et Environnement (l’ATEE), a lancé un programme de financement pour soutenir les entreprises qui souhaitent être conforme à la norme ISO 50001.

Cette aide, est issue d’un arrêté gouvernemental datant du 09/02/2016 sur la validation du programme « « SMEn » c’est-à-dire un Système de Management de l’Energie.

Les entreprises immatriculées au Registre du commerce et des sociétés, les entreprises de droit privé mentionnées dans l’article L.612-1 du Code de Commerce et les entreprises relevant du droit public peuvent en bénéficier.

L’aide s’élève généralement à 20% des dépenses engagées par l’entreprise en matière d’énergie et est plafonnée à 40000€.

Attention, vous avez jusqu’au 15 novembre 2018 pour effectuer une demande d’aide sur le site de l’ATEE. Seules les demandes conformes et complètes seront recevables et sachez qu’une seule demande d’aide, ne peut être déposer par numéro SIREN.

Cette aide n’est bien évidemment pas cumulable avec d’autres dispositifs.
Pour finir, si vous avez réalisé votre norme ISO 50001 avant le 1er octobre 2016, vous n’êtes malheureusement pas éligible.

Combien de temps prend la mise en œuvre de la norme ISO 50001

L’audit pour obtenir la norme ISO 50001 prend en général entre 6 à 12 mois pour effectuer la démarche complète du déploiement à la mise en œuvre qui démontrera que votre nouveau système fonctionne.

Tout dépend également de la maturité de votre entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *