Pour cet hiver, optez pour un poêle à granulés

Pour ne pas subir les grands froids de l’hiver, il vous faut un appareil de chauffage efficace. Pourquoi ne pas opter pour un poêle à granulés ? Aujourd’hui, grâce aux progrès techniques, le poêle à pellets est devenu une véritable alternative aux systèmes de chauffage traditionnels. Avec le poêle à pellets, vous pouvez réaliser des économies d’énergie. Est-ce que cet appareil pourrait devenir votre principal moyen de chauffage ?

Quels appareils de chauffage choisir ?

Il existe différents types de poêles à pellets. Pour arriver à faire un bon choix, il faut en connaitre les spécificités. Vous avez entre autres, le poêle à pellets ventilé. Il est équipé d’un ventilateur qui propulse l’air chaud dans votre logement. Il y a aussi le poêle à pellets étanche. Ce type de poêle prend l’air dont il a besoin pour fonctionner, en dehors de la pièce dans laquelle il se trouve. Ce dernier sera adapté à une maison bien isolée avec ventilation double flux à récupération de chaleur. On a en outre, le poêle à granulés canalisable. De part sa conception plus évoluée, il est bien adapté aux moyennes et grandes surfaces. C’est sans doute le meilleur poêle à granulés. Il est muni d’un second ventilateur pour souffler dans des gaines de l’air chaud dans les pièces éloignées du poêle. Enfin, il y a le poêle à pellets hydro. Il est équipé d’une réserve d’eau qui chauffe en même temps que l’air. Ce réservoir est relié au système de chauffage central, ce qui permet de profiter de calories échangées avec le réseau existant.

Pour choisir votre appareil de chauffage, vous devez tenir compte de sa puissance maximale et minimale. Sachez qu’un poêle qui fonctionne au ralenti s’encrasse plus, consomme plus et demande plus d’entretien. C’est donc un critère incontournable sur lequel il ne faudra pas lésiner. La puissance doit correspondre au plus juste aux besoins. Pour ce faire, disposer du bilan thermique de votre logement vous sera d’une grande utilité. La puissance minimale est importante à prendre en compte avec un poêle à granulés. Vous devez savoir que l’appareil, dès qu’il atteint la puissance minimale, se contente du maintien de la température désirée. En revanche, si la puissance minimale est trop élevée, c’est-à-dire au-delà de 3,5 KW, le poêle fonctionnera en sous-régime.

Prêtez aussi attention à la capacité du réservoir puisque son degré d’autonomie en dépend. Pour la recharge en granulés, il existe des dispositifs de remplissage automatique pour éviter de soulever le sac. En plus, vérifiez la programmation de votre système de chauffage. Elle optimise le fonctionnement du poêle et réduit la consommation de combustible. Il y en a qui disposent également de sondes de température, ce qui permet une régulation précise. Vous souhaitez mieux connaitre le poêle et son fonctionnement, visitez le site Gataka.

 

Avantages du poêle à granulés

Un des grands avantages du poêle à granulés, est son aspect écologique. Le bois ayant un bilan carbone neutre, les pellets ne contiennent pas de produits chimiques. Ce poêle permet le confort et le bien-être d’une chaleur homogène sur-mesure qui s’adapte parfaitement à vos besoins. Selon les modèles, vous pouvez programmer les heures de chauffe en gérant le poêle grâce à un thermostat d’ambiance.

Cet appareil de chauffage offre un très bon rendement thermique. Le pellet est un combustible offrant une très haute performance énergétique avec une densité et un faible taux d’humidité. Certains poêles à pellets offrent la possibilité d’intégrer un système qui permet de chauffer l’eau sanitaire de la maison. Le mode de diffusion de la chaleur est doux et agréable. En plus, le poêle à granulés entre dans le cadre du crédit d’impôt et des aides gouvernementales pour la réalisation de travaux d’économie énergétique. Il est possible de trouver des pellets un peu moins chers.

 

Entretien du poêle à granulés

Félicitations pour l’installation de votre nouveau poêle à pellets. Pour garantir un meilleur rendement votre appareil et optimiser sa durée de vie, procéder à un entretien régulier de votre poêle est essentiel. Le mieux, c’est de faire appel à un professionnel une fois par an pour le nettoyage et pour le ramonage, qui doit être fait deux fois par an.

Avant toute manipulation, le poêle à granulés doit être éteint. Ensuite, il faut attendre pour qu’il refroidisse. Ensuite enlevez et aspirez la cendre du bac à cendres, contrôlez et nettoyez le creuset perforé, en libérant tous les trous qui amènent l’air. Il faut aussi, nettoyer le porte-creuset, le tube d’air comburant et la résistance d’allumage d’éventuels résidus de cendre. Quant à la chambre de combustion et aux vitres, nettoyez-les avec des produits non abrasifs.

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Hatari.fr - RSS