Les pompes à chaleur

Quoique les détracteurs puissent dire sur l’utilisation des énergies renouvelables pour se chauffer plutôt que les énergies fossiles, elles sont efficaces et permettent de réaliser des économies sur le long terme de bien des manières. Un moyen de se chauffer qui n’est pas assez utilisé malgré son efficacité, les pompes à chaleur. Prendre la chaleur d’un milieu qui n’en a pas besoin, pour la diffuser dans un milieu qui en a besoin, quoi de mieux ?

Les pompes à chaleur : prendre la chaleur à un endroit et la mettre ailleurs

Une pompe à chaleur est donc un appareil qui prélève la chaleur d’un point A pour la fournir à un point B qui en a plus besoin. Dans les faits, elle sert à prélever la chaleur d’un environnement extérieur pour chauffer un domicile.

Il existe plusieurs types de pompes à chaleur, qui puisent dans différents milieux comme l’air, l’eau ou la terre, pour l’extérioriser dans différents types de milieux : dans la terre, pour pouvoir créer un sol plus fertile ou pour un sol chauffé chez soi, dans l’air pour réchauffer un lieu intérieur et dans l’eau, pour pouvoir chauffer l’eau d’un bâtiment sans recourir à l’aide d’énergies fossiles.

Comment fonctionnent ces pompes à chaleur ?

Pompe à chaleur aérothermique

Vers l’eau et l’air : les capteurs parviennent à capturer la chaleur de l’air extérieur pour la diffuser soit dans l’air, soit dans l’eau, ce qui permet de chauffer l’air, l’eau de la maison ou même le plancher.

Depuis l’air extrait vers l’air neuf : un modèle de pompe à chaleur particulier capte la chaleur de l’air extrait par la ventilation de l’habitation afin de la reconduire vers l’air neuf entrant. Ce modèle particulier permet de conserver une chaleur ambiante exacte dans la demeure plutôt que de chauffer la maison pour y regagner la chaleur perdue par le manque d’isolation.

Pompe à chaleur géothermique

La pompe à chaleur géothermique est surtout efficace pour chauffer un sol, et ce de plusieurs manières différentes :

Depuis la terre vers l’eau : les capteurs enterrés profondément dans le sol capturent la chaleur de la croute terrestre pour la faire remonter, ce qui permet de chauffer de manière diffuse le récepteur. Peu efficace pour chauffer rapidement une pièce, ce capteur marche mieux quand il s’agit de chauffer continuellement et doucement le liquide frigorigène qui circule dans un plancher chauffant, ou pour chauffer un réservoir d’eau.

Depuis l’eau des nappes phréatiques : de la même façon que le premier capteur géothermique, celui-ci capture cette fois-ci la chaleur de l’eau contenue dans les nappes phréatiques pour la diffuser dans le liquide frigorigène ou dans un réservoir.

Pour qui sont-elles ?

Si vous faites rénover votre maison, il peut être très intéressant de faire installer une pompe à chaleur. Outre la diminution de votre facture d’énergie, vous disposerez d’une chaleur qui durera plus longtemps, à condition que vous ayez fait isoler votre maison au préalable, produite plus proprement, et vous aurez meilleure conscience !

Next Post

Previous Post

Leave a Reply

Theme by Anders Norén

© Copyright Hatari.fr - RSS